Storage, China.

J’espérais qu’on eut senti que j’étais sur cette voie, et qu’on me percute. Située à ce point de non-retour, où il est inconcevable de s’essayer à toute tentative de fuite, j’entre dans l’espace, confuse.

Cette imposante aura, greffée ; au sein de cette aire étroite et d’une température exagérée, où l’air devient manquant, et l’ambiance saturée ; accentue davantage cette écrasante sensation, telles la foudre contrastant la nature nocturne, de sa vive lumière et ses grondements, et la pluie diluvienne et incessante, puissent oppresser de part leurs prestances, par un assombrissant vacarme.

Je me perds volontiers dans ce labyrinthe, empruntant ces chemins que je sais sans issue ; le dénouement de cette aventure me semblant si familier et évident ; me menant inévitablement vers cette inconnue.

To be continued…